Ajouter un commentaire

Passages

Il s’était retrouvé seul dans un passage.Il purgeait le poids des émotions de la vie en société,Et dans la lumière, filtrée par un ciel pas tout-à-fait clair,Il se saoûlait d’une dose salutaire de silence trompeur.Il percevait le monde à l’image de ce que lui conseillaitSa conscience, où la folie et la raison s’enlaçaient.Son clone, les mains le long du corps, était dans un passage parallèle,Pas de communication possible et pourtant une similitude jusque dans les détails,Chacun ignorait tout de son semblable mais le connaissait pourtant très bien.Il continuait sa marche et n’allait pas rencontrer cet être irréel,Qui l’avait reflété dans une symétrie totalement logique,Voir en face leur parfaite similitude l’aurait pourtant transformé.

Passages, photomontage
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage (spam).
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.